Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Page D'accueil

  • : Les Lettres blanches : fragments d'un Carnet de mots et d'images, par Frédéric Tison
  • : Fragments d'un Carnet de mots et d'images
  • Contact

Derniers ouvrages

 

 

 Frédéric Tison - Les Effigies - Librairie-Galerie Racine

 

Frédéric Tison, Les Effigies, Librairie-Galerie Racine, 2013.

 

 

 

 

Frederic-Tison---Le-Clair-du-temps-I.jpg

 

 

Le Clair du temps I, minuscules et photographies (2013), est le premier fragment d'un carnet de notes et d'images prises selon mes voyages et mes promenades. Auto-édition Lulu, 2013.

 

 

 

Une autre ville - 2013 - Frédéric Tison - Renaud Allirand

 

Une autre ville, poèmes de Frédéric Tison, encres de Chine et gravures de Renaud Allirand, 2013.

 

 

 

 Frederic-Tison---Le-Clair-du-temps-II.jpg

 

 

Frédéric Tison. Le Clair du temps II, minuscules et photographies (2012). Auto-édition Lulu, 2013.

 

 

 

    couv

 

Frédéric Tison. Les Ailes basses. Paris : Éditions Librairie-Galerie Racine, décembre 2010. 

 

     

Il est possible de commander le livre directement auprès de l'éditeur en faisant parvenir au 23 rue Racine, 75006 Paris  un règlement de 15 euros, pour un exemplaire, à l'ordre de la Librairie-Galerie Racine. (Les frais d'envoi sont offerts.)

 

Recherche Par Mots-Clefs

Édition de textes rares (et oubliés)

 couvertureJMDS   

 

 

 

 

  Charles d'Orléans et les poètes de sa cour : "Je meurs de soif auprès de la fontaine", Les Onze Ballades du Puy de Blois (vers 1457-1460). Auto-édition Lulu, octobre 2011.

 

Archives

Parution en revue

 

 img005   Un mien poème, "Haute Chambre de ville", figure dans le numéro 32 de la revue Les Hommes sans Épaules, second semestre 2011.

 

Une petite librairie

Rubriques & Cycles

.

 

 

   Nouveau blogue de Frédéric Tison

Les Lettres blanches, suite : 

 

 

 

http://leslettresblanches.hautetfort.com/

               

 

***


 

Mes livres sur le site des éditions Les Hommes sans Épaules

 

Mes livres sur le site Blurb

 

Mes livres sur le site Lulu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      TON RÉCIF DÉSIR

 

 

 

 


 

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 19:48
(Lire ici le prétexte de ces Phrases.)


ARBRE ET HOUX


Un arbre du jardin me fait faire le beau ;
Grave, il se déshabille et donne sa vêture
Aux oiseaux. Sur mon cou, trésors de la nature,
J'en prive les oiseaux, je vous porte, fardeau

D'ingénieux chasseurs. L'arbre est un grand oiseau.
D'un appareil de rame en ses mains costumé,
Je me tiens aussi mal qu'un arbre ou qu'un almée.
Et cette fausse vie comme des fleurs dans l'eau,

De l'arbre je la tiens : l'arbre m'a tout donné.
Tout le monde peut voir cet arbre changer d'âge,
Dans ses touffes cacher des pots de maquillage,
Des bandelettes de son ombre enrubanné.

D'épingles tapissé, ainsi souffre le houx :
Son costume le perce et de même vous pique
Les mains. Quelle étrange fleur de houx, fleur de pique
Suis-je, à l'arbre épinglé par l'œil de son genou ?


Olivier Larronde, Les Barricades mystérieuses. Paris : Gallimard, 1948, p. 20.







Partager cet article

Repost0

commentaires